Partager :

Qu'est-ce que la maladie de Charcot ?
La maladie dont souffrait Stephen Hawking

Le scientifique Stephen Hawking souffrait d’une Sclérose Latérale Amyotrophique (« SLA ») que l’on connait plus communément sous le nom de « Maladie de Charcot ». Il s’agit d’une maladie neurodégénérative progressive qui atteint petit à petit les neurones moteurs et les muscles du corps. Les neurones moteurs sont à l’origine du mouvement du cerveau jusqu’aux muscles. Ainsi, depuis cette maladie, Hawking a perdu progressivement l’usage de ses membres. Jugée incurable, Stephen Hawking devient une véritable figure d’espoir pour tous les malades atteints de cette maladie puisqu’il nous quittera à l’âge de 76 ans. On compte environ 2 500 cas par an dont la durée estimée de vie est de maximum 10 ans. Généralement, les patients décèdent dans les 3 à 5 ans qui suivent le diagnostic.

Les premiers symptômes de sa maladie

La maladie de Charcot est une maladie qui touche davantage les personnes d’une soixantaine d’années. Stephen Hawking en présentera les premiers symptômes dès ses 21 ans lors de ses débuts à l’Université de Cambridge. Nous sommes alors en 1965. Les médecins lui donnent 2 ans à vivre mais le professeur Hawking mènera un combat sans faille. Ce sont tout d’abord les jambes et les mains du professeur qui sont touchées, il a de plus en plus de mal à marcher.

L'évolution de sa maladie

La maladie s’intensifie et Stephen ne peut plus se déplacer seul. Il devra donc utiliser un fauteuil électrique pour l’accompagner dans ses déplacements. Il bénéficiera de l’aide de sa femme, Jane Hawking, pour le soutenir et l’accompagner tout au long de sa maladie jusqu’à leur séparation. Par la suite,  le professeur a de plus en plus de mal à s’exprimer et à manger. L’intervention d’un aide soignante devient donc indispensable pour effectuer tous les actes du quotidien. En parallèle de la SLA, Stephen contracte une pneumonie en 1985. Son élocution étant déjà gravement altérée, il subit une intervention chirurgicale afin de trancher sa gorge. Ainsi, peu de temps après, il perd totalement la capacité de parler.

[Total: 4 Moyenne: 4.3]